Publié le 22 novembre 2022

PER CCPMA : dernière semaine pour verser et profiter de votre avantage fiscal 2022 !

Vous détenez un PER CCPMA multisupports* ? Vous avez jusqu’au 28 novembre 2022 inclus pour effectuer un versement volontaire et bénéficier de votre avantage fiscal 2022. N’attendez plus !

Grâce à votre entreprise, vous bénéficiez d’un Plan d'Épargne Retraite grâce auquel vous vous constituez un complément de revenus dont vous profiterez à la retraite. Vous pouvez compléter votre épargne en réalisant un versement volontaire**: il viendra augmenter votre revenu à la retraite et réduira le montant de votre impôt sur le revenu 2022 s’il est effectué jusqu’au 28 novembre 2022 inclus.

Une fiscalité avantageuse

Les versements volontaires réalisés jusqu’à cette date sont déductibles de votre revenu net imposable 2022 dans la limite la plus élevée entre : 

  • 10 % du montant net de vos revenus d’activité de 2021 dans la limite de 32 908 € soit 10 % de 8 fois le Plafond annuel de Sécurité Sociale 2021 ;
  • 10 % du Plafond annuel de Sécurité Sociale 2021 soit 4 113 €.

Votre conseiller AGRICA PRÉVOYANCE se tient à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Retrouvez les coordonnées de votre agence AGRICA

Comment verser sur le PER CCPMA ?

Connectez-vous à votre portail sécurisé epargnant.per-agricaprevoyance.com
ou téléchargez le bulletin de versement individuel et renvoyez-le à l’adresse indiquée (cachet de la poste faisant foi)

 

Pour en savoir plus sur les versements en ligne, téléchargez la fiche

 

* Le Plan d’Épargne Retraite CCPMA est un contrat multisupports proposant 1 fonds en euros et 7 fonds en unités de compte. L’Institution garantit le montant net investi sur le fonds en euros et s’engage uniquement sur le nombre de parts investi pour les unités de compte et non sur leur valeur. Les montants investis en unités de compte sont sujets à des fluctuations à la hausse comme à la baisse selon l’évolution des marchés financiers. Ces variations de valeurs, lorsqu’elles sont à la baisse, peuvent entrainer une perte de capital intégralement supportée par l’épargnant.


** Les versements sont réservés exclusivement aux salariés présents dans l’entreprise à la date de leur réalisation.