Publié le 10 mai 2019

La réforme 100 % santé en clair

La réforme « 100 % santé » se met en place progressivement jusqu’en 2021. Objectifs : lever les obstacles à l’accès aux soins et offrir au plus grand nombre des prestations sans reste à charge en optique, dentaire et aides auditives.

Quels sont les enjeux de la réforme, qui pourra en bénéficier, comment sera-t-elle mise en œuvre ? Explications de l'impact de la réforme sur vos remboursements santé. 

Faute de moyens, trop de Français renoncent à s’équiper d’une paire de lunettes, d’une aide auditive ou à se faire poser une prothèse dentaire. C’est pour remédier à cette situation que la réforme appelée « 100 % santé » a été mise en place. Elle prévoit un remboursement intégral des soins engagés, par l’intervention conjointe de l’assurance maladie obligatoire et de l’assurance santé complémentaire, sous réserve que les professionnels de santé respectent les plafonds tarifaires fixés.

L'offre 100 % santé en bref

Cette réforme concerne 3 domaines : l’optique, le dentaire et les aides auditives.
Elle permettra à ceux qui bénéficient d’un contrat santé responsable* ou de la CMU-C, d’accéder à des soins et des équipements de qualité, sans aucun frais, grâce à une prise en charge totale des coûts par le régime de base et les complémentaires santé. C’est le panier de soin dit « 100% santé ». L’assuré pourra également continuer à choisir d’autres équipements ou prestations non pris en charge à 100 % et remboursés par sa complémentaire santé (dans les conditions définies par son contrat). C’est le panier de soins dit « libre ».

AGRICA s’engage

Pour répondre à ces évolutions réglementaires et permettre aux entreprises de continuer à bénéficier d’un cadre fiscal et social favorable dès 2020, AGRICA mettra en conformité toutes ses offres complémentaires santé responsables.

 

Pour plus d’informations, AGRICA vous accompagne et met à votre disposition une fiche pratique sur cette réforme.

*Contrat d’assurance complémentaire santé qui a pour objectif d’encadrer les dépenses de santé grâce au respect de certaines obligations et interdictions.