Publié le 15 juillet 2020

Retraite progressive : comment la transformer en retraite définitive ?

Vous bénéficiez d’une retraite progressive et vous souhaitez liquider définitivement vos droits à la retraite : focus sur la démarche à suivre auprès du Groupe AGRICA pour sortir du dispositif.

Vous êtes nombreux à nous interroger sur les démarches à suivre pour stopper votre régime de retraite progressive au moment de l’arrêt définitif de votre activité salariée et basculer ainsi sur la totalité de vos droits à la retraite complémentaire. 

Vous n’avez pas de nouveau dossier à compléter lors de cette étape.

Il vous suffit de nous adresser un courrier en nous précisant la date à laquelle vous cessez définitivement votre activité. 
Vous devez y joindre : 

  • vos bulletins de salaire depuis le début de votre retraite progressive ;
  • la notification de retraite définitive du régime de base (MSA ou CARSAT) 

Un recalcul de votre retraite est alors réalisé en prenant en compte vos nouveaux points acquis grâce à votre activité partielle pendant la période de retraite progressive.

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter un conseiller au :

Image
Ciras_acerp_fiche_contact

Ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 17 h
Fermé le jeudi après-midi

Le saviez-vous ?

La retraite progressive ou l’art de se retirer en douceur

Ce dispositif permet de quitter en douceur et de manière progressive la vie active. Vous poursuivez à temps partiel votre activité tout en percevant une fraction de votre pension de retraite. Pendant votre période de retraite progressive, vous continuez d’obtenir des trimestres de retraite de base et des points de retraite complémentaire en contrepartie des cotisations prélevées sur votre salaire à temps partiel.


Pour en bénéficier, vous devez :

  • avoir au moins 60 ans, 
  • totaliser une durée d'assurance retraite de base égale à au moins 150 trimestres
  • exercer une activité à temps partiel (au minimum 40 % de la durée légale ou conventionnelle du temps de travail de l'entreprise ; au maximum 80 %)
  • bénéficier de la retraite de base au titre de la retraite progressive.

Important :  l’employeur doit donner son accord pour le passage du salarié à une activité à temps partiel. Le futur retraité progressif doit fournir aux régimes de retraite concernés une attestation délivrée par son employeur.